La Ferme de Véroce


Découvrez la Ferme de Véroce, son histoire, ses produits, notre patrimoine ....

En savoir plus ...

La Ferme de Véroce!


La ferme de Véroce est située sur la commune de St Gervais, au village de St Nicolas de Véroce, au hameau de Véroce (altitude 1200m).

C’est une petite exploitation laitière, moins d’une dizaine de vaches à lait. Ce sont des vaches de la race d’abondance, avec parfois une ou deux tarines. Des génisses de 1 à 2 ans assurent le renouvellement. L’été le troupeau part se ressourcer à l’alpage de Porcherey (alt 1800m).

Le lait est transformé en fromage, la tomme fermière. Il est aussi utilisé pour nourrir les veaux d’élevage.
Après la fabrication du fromage, il reste le petit lait qui est redonné aux vaches, sauf l’été, à l’alpage, où il est distribué aux cochons.
Depuis trois générations, les produits sont vendus directement aux consommateurs, au magasin de la ferme à Véroce ou au local de vente de l’alpage de Porcherey.
Il n’y a pas de visite organisée, les familles viennent spontanément et plutôt aux heures de traite, en général autour de 18h.

Produits et Tarifs


Tomme fermière

12,00 euros le kilo

Eboulis Mont-Joly Nature

4,00 euros pièce

Eboulis Mont-Joly aux aromates

4,50 euros pièce

Petit Frais

2,00 euros pièce

Lait Cru

1,20 euro le litre

Beurre fermier

Nous contacter

Oeufs frais

Nous contacter

Saucisson maison

Nous contacter

Viande congelée

Porc, Veau.
Nous contacter

Produits du jardin

Salade, radis, courgette, ... Selon la saison.
Nous contacter

Prestations de services

Entretien de prés (fauchage, paturage, ...).
Nous contacter

Un peu d'histoire


C’est Henri Grandjacques qui installe la ferme à Véroce dans les années 50 et qui acquiert l’alpage de Porcherey dans les années 70. Le lait est vendu directement soit aux colonies de vacances, soit aux particuliers. La partie non vendue est transformée. D’abord en beurre, pour cela, le lait du soir est versé dans des « bagnolets », des bassines peu hautes et à large fonds plat où le lait repose (baigne), d’où le mot patois. Au petit matin, la crème est montée à la surface de la bassine, et, c’est l’écrémage, à l’aide d’une poche, (une espèce de louche peu profonde). Cette crème est conservée en attendant d’avoir la quantité suffisante pour la baratter à l’aide d’une baratte. Il ne faut pas rater le moment où la crème se change en beurre. Ce qui reste, le bas beurre est donné aux cochons.

Le lait écrémé est porté au chaudron. Suivant la production, il est possible de rajouter la traite du matin mais il n’y aura pas de récolte de crème.

Il faut chauffer le lait refroidi pour le porter à la température qui permettra le caillage. C’est le gaz qui est utilisé mais pendant longtemps c’est un petit arbuste l’aulne vert (la vorasse en patois, d’où le nom de St Nicolas de Véroce) qui fournissait la matière première. Poussant voracement sur les pentes des alpages, il était coupé et stocké dans le grenier pour être utilisé l’année suivante en bois de chauffage.

Le lait va coaguler grâce à la présure, faite autrefois à partir de l’estomac du veau (la caillette), d’où vient l’origine du mot « le caillé ».

Le caillé est chauffé à nouveau et décaillé à l’aide d’un tranche caille. C’est tout l’art du fromager de calculer le temps et la température nécessaires.

Ce caillé travaillé se sépare en grains qui petit à petit se rassemblent pour former une pâte. La pâte est retirée du chaudron pour être mise en moules. Il reste le petit lait, qui est versé aux cochons.

Pourtant, ce petit lait peut lui aussi être chauffé à une température élevée et donner une nouvelle pâte, le sérac, excellent avec des pommes de terre à l’eau et de la ciboulette.

Après Henri Grandjacques, c’est sa fille Catherine, puis son petit-fils Julien Rigole qui continue de faire vivre l’exploitation.

Les Fabuleux Voyages de la tomme de Véroce

L'alpage de Porcherey


Situé à 1757m d'altitude, l'alpage propose vente de fromages, buvette et petite restauration.

Ouvert de mi-juin à mi-septembre. Une saison d'alpage dure à peu près 100 jours de l'emmontagnure à la démontagnure.

La traite (ouverte à tout public) a lieu matin (6h) et soir (18h). Le fromage est fabriqué le matin (8h).

Galerie Photos

Galerie Vidéos

Nous contacter


Vous souhaitez en savoir plus sur nos produits, notre activité, notre patrimoine ?
Contactez nous !

+33 6 82 76 18 03
Julien RIGOLE
+33 6 68 38 86 43
Marc RIGOLE

Local de vente
40 chemin de la Fontanette
74170 Saint-Nicolas-de-Véroce